Evènements

Culture : 45 Jeunes talents en laboratoire de recherche sur notre patrimoine culturel  11 octobre

Ils sont 45 jeunes talents à bénéficier du soutien du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme. Prestations d’artistes, slam, démonstration de danse et discours ont marqué la cérémonie de lancement du projet Jeunes talents initié par La Direction Générale des Arts et du Tourisme. C’était à L’institut National de la Formation des Arts et de la Culture sous la présidence du Ministre Tahirou BARRY.


Le projet Jeunes talents est une initiative de la Direction Générale des Arts et du Tourisme du Ministère en charge de la culture pour susciter et encourager les jeunes talents dans le domaine musical. L’activité d’un cout global de 5 000 000 de francs CFA a connu son clap départ à Dissin dans la région du Sud-ouest. Aujourd’hui, ils sont au total 45 candidats dont 15 sélectionnés pour la première phase de DISSIN et 30 pour la seconde phase qui s’est déroulée à Ouagadougou. Ces 45 jeunes Talents qui auront la charge de révéler la richesse de notre patrimoine culturelle bénéficient du soutien du ministère en charge de la culture ; toute chose qui ne pouvait laisser indifférent le Naaba du quartier Boussoumtenga qui a souhaité la pérennité d’une telle activité.
Retour sur l’importance de l’évènement avec Alimata SAWADOGO, la Directrice des Générale des Arts : "il s’agit des jeunes que nous avons sélectionnés, des jeunes qui travaillent surtout dans le sens de la promotion de notre patrimoine. Ce sont des jeunes qui font de la musique tradit-moderne, qui s’inspirent de leur terroir. Nous aurons en tout 45 jeunes qui seront formés et qui auront chacun en fin de formation un album".
Pour Adèle SEIHON la représentante des candidats, l’initiative est fort-louable " Nous avons la passion de la musique et de la culture. Une chose est d’avoir la passion et une autre est de pouvoir démontrer son talent. A la fin de cette formation nous pensons acquérir quelque chose de solide dans le domaine culturel"
Pendant ces 10 jours, les candidats seront formés sur les techniques vocales, l’orchestration et au maniement de certains instruments traditionnels. "Enfin, nous avons prévu un module sur le recherche de financement, montré aux candidats comment trouver eux-mêmes des financements pour la promotion de leurs œuvres," a poursuivi la Directrice des Arts.
Le Ministère en charge de la culture par la voix de son premier responsable n’entend cependant pas s’arrêter là ; car en plus de cette formation, les candidats bénéficieront d’une post-production. " Après la formation, ils seront accompagnés pour avoir des œuvres de qualité fondées sur les rites du terroir. L’apport du Ministère, c’est un accompagnement en terme de formation, de sélection des candidats, de prise en charge et surtout de post production," a déclaré Tahirou BARRY.
C’est dans une ambiance festive ponctuée de beaux poèmes et soutenue par les rythmes du ballet national qu’a pris fin la cérémonie.
PK

Images :

Répondre à cet article

Recherhcer
 
 
 
Publicité
SAYA
Votre confort informatique
Sitho2017 : Les merveilles du Salon
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF