Spectacle

Médiation culturelle autour de la pièce "Cette vieille Magie Noire’’  18 juillet

La pièce "Cette vielle magie noire" était ce 15 juillet 2017 à sa dernière représentation au Carrefour International de Théâtre de Ouagadougou (CITO) . Quelques heures avant cette dernière diffusion, une séance de médiation culturelle s’est tenue au CITO avec la participation de quelques comédiens de cette pièce.


JPEG - 134.6 ko
Les comédiens du CITO : en médiation culturelle

Pour comprendre ce qu’est la médiation culturelle et nous imprégner véritablement de cette expression aussi nouvelle que complexe à décrypter, nous avons fait recours à un spécialiste. Il s’agit d’Ousmane Chékaraou Hassan , celui-là même qui a dirigé les échanges. Il nous situe l’intérêt d’une telle rencontre.
Ousmane : L’intérêt est multiple. Les pièces des dramaturges des dernières décennies sont très énigmatiques. Il est souvent difficile de cerner la deuxième lecture de leurs œuvres ; C’est un exercice qui demande beaucoup de réflexions. C’est lorsque tu auras à approcher l’écrivain ou élargit la réflexion avec d’autres camarades que tu pourras enfin concilier les différents points de vue et avoir une compréhension claire sur le sujet.

JPEG - 67.4 ko
Ousmane Chékaraou Hassan

A propos de la pièce "Cette magie noire", chacun des comédiens ici présents ou chaque spectateur a pu dégager pendant cette séance, son point de vue sur la pièce. Donc, le fait de permettre à chacun de se prononcer ou de donner son point de vue sur la pièce est la toute première fonction de la médiation culturelle.
La deuxième importance, c’est de se constituer soi-même en médiateur culturel, c’est-à-dire, essayer à son tour d’éclairer les gens qui ont vu la pièce et qui ne l’ont pas comprise.
Troisième importance, la médiation culturelle créée un lien social en ce sens qu’elle permet d’établir de nouvelles connaissances, de tisser de nouveaux contacts entre ceux qui l’animent.
Comme vous pouvez le constater, la médiation culturelle n’est ni une analyse ni une critique d’œuvre. C’est un simple échange entre spectateurs sur une œuvre donnée pour qu’on puisse nourrir davantage nos connaissances sur le sujet.
Enfin, la lecture apparente de certaines pièces de dramaturges n’est pas souvent la lecture exacte et le message que ces dramaturges veulent véhiculer ou faire comprendre aux lecteurs. Pour donc amener le public à avoir cette deuxième lecture, une médiation culturelle s’impose.
Après une telle séance, notre attente est d’avoir une deuxième lecture de la pièce. Même si elle n’est pas précise mais qu’elle puisse au moins cadrer.
Glwadys RoseMonde

Répondre à cet article

Recherhcer
 
 
 
Publicité
SAYA
Votre confort informatique
Sitho2017 : Les merveilles du Salon
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF