Spectacle

La pièce " Intinéraire" de la compagnie le "RUMINANT"  20 avril

Itinéraire, c’est le titre de la pièce de théâtre que le CITO a proposée à son public le 19 avril 2017 . Ecrite par Pascal Noyelle et dans une mise en scène de Noël Douniwata MINOUNGOU de la compagnie "LE RUMINANT", c’est PASCAL NOYELLE qui a reçu la charge de la présenter au public


JPEG - 53.1 ko
Faire couler une bière au sol pour les ancêtres...

C’est un Monologue d’une heure trente (1H 30mn) qui relate l’itinéraire voire l’expérience d’un expatrié français à travers l’Afrique. Ainsi de la Tunisie au Maroc en passant par Djibouti, le Gabon, le Niger et le Burkina Faso, Pascal Noyelle raconte l’Afrique, ses traditions, la diplomatie ou la coopération entre la France et ses colonies, le travail des expatriés dans les pays africains et la difficile adaptation dans ces pays hôtes. Mais il n’épargne pas pour autant la France (son pays d’origine) qui, malgré la trop grande liberté qu’on peut y trouver est présentée comme un enfer. Pendant 1H 30mn, et à travers cette pièce engagée, le comédien entraîne son public au cœur de l’Afrique blanche et noire en lui faisant toucher du doigt et parfois sur un ton d’humour certaines réalités amères et révoltantes de l’Afrique. C’est autant de faits et de gestes qui ne laissent pas aussi indifférent le spectateur qui se questionne tout au long de la pièce sur l’avenir de l’Afrique.

JPEG - 17.1 ko
Pascal NOYELLE : comédien

Ces questionnements, c’est Pascal NOYELLE lui -même qui est comme révolté dans la pièce et qui prend fait et cause pour les africains. Voici à ce propos ce qu’il dit : " Dans la pièce, j’essaie de rester objectif, de montrer ce qui ne marche pas du côté de la coopération française et les choses qui peuvent être choquantes ici. Mais je ne cherche pas à donner des leçons à travers ces textes. Par exemple, il y a la fibulation à Djibouti que je n’apprécie pas, en revanche on voit à la fin que j’aime l’Afrique. C’est un itinéraire personnel" a conclut Pascal NOYELLE.
"Je trouve la performance de l’acteur très impressionnante déclare une spectatrice. " Le texte est très bien écrit et les questions qu’il soulève sont très intéressantes. Il a rogné une partie de ses racines, la France ; il montre comment il s’intègre dans les différents pays qu’il a parcourus et à chaque fois, il découvre des choses culturelles qu’il ne connaissait pas, qu’il les accepte ou pas. Nous nous sommes sentis proches de lui. Nous nous posons aussi les mêmes questions et on continue d’y réfléchir3 a t-elle poursuivi..
Le couple GABRIEL MESURET parle lui de sacrée performance de l’acteur " Dans la pièce, je retrouvais mon compagnon qui n’est pas expatrié mais qui est français et qui a eu les mêmes avis que l’acteur. L’anecdote qui m’a le plus fait marrer, c’est quand il disait que la première fois qu’il a été dans un pays d’Afrique. Quand il est sorti de l’avion, il a senti une chaleur terrible lui fouetter le visage ; il dit qu’il a toute de suite pensé qu’il s’agissait de la chaleur du réacteur. Mais c’est après qu’il s’est vite rendu compte que la chaleur ne venait pas du réacteur mais plutôt de la température locale. Je l’ai suivi, je trouve que ce qu’il dit est vrai et je n’ai fait que partager ses pensées.
C’est une sacrée performance d’acteur, une heure et demie seul en scène, c’est très impressionnant. Les vérités qu’il a annoncées ce soir ne peuvent être perçues qu’en voyageant et qu’en constatant soi-même les réalités des pays africains"
s’est exclamé le couple MESURET
Glwadys RoseMonde (GRM)

Répondre à cet article

Recherhcer
 
 
 
Publicité
Le FDF pour tous les goûts
Orange Burkina
Les lampes solaires LAGAZEL
SEYDONI PRODUCTION
 
Tout Droit reservé - Copyright © : 2012 ArtistesBF